Quel été terrible !

L’enseignement catholique de Nice a payé un lourd tribut à l’aveuglement d’un homme. Sa folie assumée est le fruit d’une éducation défaillante, d’un esprit sans nuance et sans borne.

Le drame qui continue en cette rentrée 2016 à hanter les personnes doit renforcer notre volonté d’être à la fois un lieu d’enseignement et un lieu d’éducation !

La société se retrouve sur le fil du rasoir, partagée entre la peur et le courage, parfois tentée par les amalgames, le plus souvent redonnant un sens à l’unité nationale et à la concorde.

Dans ce contexte, la Tramontane réaffirme la ligne de son projet éducatif : chercher et servir la Vérité, éduquer à la liberté, partager un climat scolaire de bienveillance et de joie, s’ouvrir aux autres et au monde.

Bonne rentrée à nos 1200 élèves.

Revenir en haut